Pourquoi un traitement ?

Vous ou votre enfant avez des dents en mauvaise position, des déformations des maxillaires, voire un mauvais équilibre facial, cause de désordres fonctionnels et esthétiques.

Les causes de ces dysmorphoses peuvent être d’ordre varié :
- héréditaire
- congénital
- fonctionnel...

Une étude approfondie nous permettra de dégager un plan de traitement qui pourra être mené à bien à l’aide d’appareils fixes ou mobiles et avec, selon les besoins, la collaboration éventuelle de praticiens d’autres disciplines. Nous seront amenés à travailler avec des chirurgiens dentistes, des chirurgiens maxillo-facial, des ORL, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, etc...

Ces appareils ne provoquent aucune gêne particulière, seule une légère sensibilité dentaire pourra être ressentie au cours des premiers jours. Nous donnerons d’ailleurs, lors de la pose, les instructions nécessaires pour améliorer le confort au cours de cette période d’accoutumance.

Avant de débuter le traitement, il convient cependant d’être informé du fait que toute démarche orthodontique, implique des contraintes, des limites et éventuellement des complications et des risques thérapeutiques. En étant informé et en coopérant parfaitement avec le praticien, ces derniers pourront être minimisés et vous serez à même d’obtenir ainsi les résultats thérapeutiques les meilleurs.

Parce que votre sourire est notre principale préoccupation...

Les contraintes des traitements

Durée du traitement

Elle est variable selon l’importance de la déformation, l’amplitude des déplacements dentaires ou maxillaires à effectuer, le stade et le type de croissance (favorable ou défavorable) du patient et le stade d’évolution des dents.
Le facteur le plus important reste cependant le respect scrupuleux des instructions thérapeutiques que nous serons amenés à donner : c’est là le gage d’une durée de traitement aussi réduite que possible.

Maintenir une bouche saine

Toute lésion carieuse doit être soignée avant ou pendant le traitement orthodontique. Un contrôle périodique des caries devra être effectué tous les six mois par le dentiste traitant. Evitez de manger des sucreries et brossez vous les dents après chaque repas.

L’hygiène dentaire doit être rigoureuse ; des conseils pratiques relatifs au bon brossage des dents seront donnés et des vérifications de sa parfaite exécution effectuées à chaque visite.

Les traces de décalcification relevées quelquefois après un traitement ne sont pas imputables à celui-ci mais à la plaque dentaire accumulée par négligence autour des différentes pièces de l’appareil. Il faut savoir que ces traces, toujours dues à une hygiène insuffisante deviennent rapidement irréversibles. Il en va de même des gingivites qui sont une complication due à une insuffisance de brossage.

Respecter scrupuleusement les rendez-vous fixés

Leur périodicité est établie par les nécessités du traitement.

Veiller à l’abandon de certaines mauvaises habitudes

Telle la succion du pouce ou des doigts, l’onychophagie (ongles rongés) ; leur persistance empêche la correction des anomalies dento-maxillaires. Il est interdit de manger des aliments durs ou collants tels que les caramels, les nougats, croquer dans une pomme (pouvant décoller nos attaches orthodontiques).

Les complications éventuelles, les limites et les risques

Dans certains cas, heureusement forts rares, les racines des dents peuvent se rétrécir pendant le traitement : c’est la résorption radiculaire qui ne présente de désavantage qu’au-delà d’un certain niveau de gravité pouvant affecter la longévité des dents.
Si de nombreux troubles de l’articulation temporo-mandibulaire peuvent être corrigés par le traitement orthodontique, il en existe de rebelles qui peuvent même s’aggraver ou apparaître avec le temps, même si les anomalies dento-maxillaires ont été éliminées.
Les contre-indications relèvent de raisons souvent médicales, mais aussi d’un refus des contraintes évoquées plus haut. Si ce refus devait apparaître en cours de traitement, le praticien se verrait contraint, certes après plusieurs avertissements, d’interrompre ledit traitement.

But du traitement

Un traitement orthodontique se fixe comme objectif de corriger des dysmorphoses dento-maxillo-faciales dont le profane ne perçoit que l’aspect esthétique. En réalité, le praticien cherche à améliorer les fonctions qui sont souvent perturbées. Normaliser la ventilation (qui doit se faire par le nez au repos), la déglutition, la mastication (elle doit être bilatérale) et la phonation sont des objectifs capitaux à nos yeux.
C’est ainsi que s’établiront l’harmonie et l’équilibre des fonctions dont découle la beauté du sourire.
La correction des anomalies dento-maxillo-faciales constitue de plus une excellente mesure de prévention des affections parodontales (communément appelées « déchaussement dentaires »), voire des caries par amélioration de l’alignement dentaire (qui facilite le passage de la brosse à dent).

« La fonction crée l’organe…et l’organe s’adapte à la fonction » P.Planas

La première consultation

C’est lors de ce premier rendez-vous que nous réalisons un bilan complet en vue d’établir le diagnostic.

Le bilan comprend

- un examen clinique approfondi
- une radiographie panoramique

- une téléradiographie de profil et de face dans certains cas

- une radiographie de la main pour estimer le stade de croissance chez les enfants

- des empreintes d’étude
- des photographies intra-buccales
- des portraits
- une analyse céphalométrique qui est réalisée sur la téléradiographie

Le second rendez-vous

Il s’agit d’un rendez-vous d’explications où nous vous donnons toutes les informations sur la technique orthodontique envisagée ainsi qu’une estimation précise de la durée du traitement. Nous vous remettons un devis que vous pouvez soumettre à votre mutuelle. Pour les enfants ou les adultes qui auront besoin d’une chirurgie, une demande de sécurité sociale sera établie à ce moment là. Le traitement orthodontique pourra alors commencer.

La pose des bagues

C’est le rendez-vous le plus long puisqu’il dure environ une heure et demi. L’appareil est mis en place puis nous vous donnons toutes les explications nécessaires au bon déroulement de votre traitement.

Vous repartirez également avec un kit d’hygiène comprenant :
- une brosse à dent souple
- une brosse à dent de voyage
- un tube de dentifrice
- des brossettes inter-dentaires
- de la cire orthodontique pour protéger l’appareil en cas de blessure
- du révélateur de plaque dentaire pour vous assurer de l’efficacité de votre brossage

Une ordonnance vous sera remise pour que votre pharmacien puisse vous délivrer des antalgiques (en cas de douleur dentaire au début du traitement) et des flacons de bain de bouche.

L’orthodontie chez l’adulte

Depuis quelques années, l’orthodontie chez les adultes est devenue très en vogue pour de multiples raisons.

C’est tout d’abord une des meilleures façons de corriger l’esthétique de son sourire, en collaboration avec nos confrères chirurgiens dentistes qui sont à même de réaliser par la suite des facettes, des couronnes ou un blanchiment dans de meilleures conditions.

Beaucoup d’adultes viennent nous voir pour des problèmes fonctionnels qui peuvent être d’origine occlusale (mauvaise articulation entre les dents maxillaires et mandibulaires) ou squelettique (les bases osseuses sont décalées). Les troubles qui en résultent peuvent avoir des répercutions à distance (douleurs cervicales ou musculaires, céphalées) et doivent être corrigés même si l’esthétique n’est pas perturbée.

Nous travaillons en collaboration avec des chirurgiens dentistes qui ont quelquefois besoin de positionner correctement les dents pour réaliser par la suite des couronnes, des bridges ou des implants dans de meilleures conditions.

Les adultes représentent la majeure partie de nos patients et c’est pour cette raison que nous avons décidé de leur proposer des techniques orthodontiques invisibles. En effet, des bagues visibles sont souvent un obstacle infranchissable pour ceux qui n’assument pas un appareil pendant de nombreux mois.

L’orthodontie chez le sportif de haut niveau

L’occlusion dentaire a un rôle capital chez le sportif de haut niveau en quête de performance.
Voici un article paru dans le journal « Médecins du sport » rédigé par les Docteurs Pierre Emmanuel Hager et Raphaël Filippi :



Cliquez ici pour découvrir l'article au format .pdf
Merci de patienter pendant l'ouverture du document (1,2 Mo)

La contention

Il faut savoir cependant qu’une fois atteints les objectifs que le praticien s’est fixés, il convient de maintenir pendant quelques temps les acquis du traitement pour permettre une parfaite stabilisation. Il est possible ainsi de limiter le risque de récidive. C’est la période de contention qui est aussi importante que le traitement lui-même.

Il existe différents types de contentions. Nous réalisons très souvent un fil collé derrière les incisives inférieures et une gouttière transparente pour les dents supérieures. Cette gouttière doit être portée uniquement la nuit.